24 octobre 2016

1944 - La CGT amorce l'insurrection de Paris

En Normandie et en Bretagne, les troupes alliées progressent difficilement. A Paris, les vivres n'arrivent plus : les grèves déclenchées par le syndicat CGT  bloquent la capitale et sa banlieue. Le 10 août, les cheminots cessent le travail, déboulonnent des rails, immobilisent les trains, demandent la libération des cheminots emprisonnés, l'augmentation de leurs salaires et des distributions de nourriture. Ils sont rejoints dans la grève par des postiers, des maçons, des métallurgistes, des infirmières et des employés de pompes... [Lire la suite]