28 avril 2018

1919 - Dix millions de réfugiés errent en Europe

Dix millions d'européens ont fuit la guerre. En 1919, ils rentrent "chez eux". Pour ce qui les concernent, les réfugiés français découvrent alors que 2.126.000 hectares des terres agricoles du pays ont été ravagées, 900.000 moutons, 840.000 bovins, 380.000 chevaux et 330.000 porcs ont disparus, mangés par les soldats allemands.  Des régions entières ont été mises à sac : 20.600 usines ont été pillées, 1699 communes totalement rasées, 2400 autres partiellementnt à reconstruire, 60.000 kilomètres de routes et de voies ferrées... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 mars 2018

1914 - LES SOCIÉTÉS D'ARMEMENT ALLEMANDES ET FRANÇAISES VEULENT UNE GUERRE LONGUE

Dans le livre "Une Histoire du Service Secret Britannique", Richard Deacon révèle que les activités de fonderie de la famille de Wendel ont indistinctement lieu en France et en Allemagne depuis l'annexion en 1870, par cette dernière, de l'Alsace et de la Lorraine. En 1914, les hauts-fourneaux et les usines d'armement de  Thionville et de Briey, qui appartiennent à François de Wendel, sont donc en territoire allemand. Un accord tacite prévoit qu'en cas de guerre entre la France et l'Allemagne, les troupes françaises... [Lire la suite]
28 février 2018

1914 - TOUT POUR LA FLANDRE !

La 4ème armée du duc Albrecht de Wurtemberg atteint la rive droite de l'Yser au mois d'octobre. Sur la rive gauche, 49.000 soldats de l'armée belge, épuisés, attendent impatiemment les renforts promis par le général Foch. Pour l'heure, une poignée d'anglais et la brigade bretonne des fusiliers-marins de l'amiral Ronarc'h sont les seuls à être venus à leur secours. La 6ème armée du Konprinz Ruprecht de Bavière se prépare à faire la jonction avec les troupes d'Albrecht de Wurtemberg et à attaquer les belges à 10 contre 1. L'armée... [Lire la suite]
24 février 2018

1914 - LE GÉNÉRAL VON HAUSEN INVENTE LA GUERRE DE TRANCHÉES

Le général von Hausen est l'un des 300 membres du Grand Etat-Major Impérial. Issus de l'Académie de Guerre, il commande les saxons de la 3ème armée sur une ligne qui s'étend de la montagne de Reims jusqu'à l'Argonne. Il souffre désormais du typhus qu'il a attrapé dans la Marne. A la mi-septembre, il donne à ses troupes l'ordre de mettre en place un efficace dispositif pour bloquer l'armée française sur place...  Les allemands réalisent donc un maillage de robustes fortins, posés sur les hauteurs et reliés entre eux par un... [Lire la suite]
06 février 2018

1940 - HITLER FAIT DISPARAÎTRE LES TRACES DE LA DEFAITE ALLEMANDE DE 1918

Le 8 novembre 1918, le comte Oberndorff et le général von Winterfeldt se rendent en train à la station de Rethondes où, à bord d'un wagon-bureau, ils officialisent de leurs signatures la défaite de l'Allemagne. Par la suite, Robert Fournier-Sarlovèze (député-maire de Compiègne) demande à l'architecte Magès d'aménager cet endroit en "Clairière de l'Armistice" et fait appel au ferronnier d'art Edgar William Brandt... Ce dernier réalise un monument à la gloire des alsaciens et des lorrains avec les fonds recueillis par le journal Le... [Lire la suite]
12 juillet 2017

1915 - DES SOLDATS BELGES FONT LE TOUR DU MONDE AVANT DE LIBERER LEUR PAYS

Ne supportant plus l'occupation allemande, des patriotes belges s'exilent en France pour y renforcer l'armée régulière belge et participer à la libération de la Belgique. Le pilote Pierre de Caters recrute parmi eux des volontaires pour former une unité d'élite équipée des toutes nouvelles autos blindées. Regroupées en décembre 1914 sous le commandement du major Auguste Collon, les recrues découvrent alors leur matériel... Au printemps 1915, les 350 soldats d'élite sont envoyés derrière le front de l'Yser avec leur douzaine... [Lire la suite]
20 mars 2017

1961 - Ernest Hemingway met fin à ses jours

Pendant son enfance, Ernest Hemingway part souvent à la chasse ou à la pêche en compagnie de son père. Il a 18 ans quand, en 1917, il se porte volontaire pour aller en France combattre l'Allemagne. Mais il a une trop mauvaise vue pour être soldat et est engagé comme ambulancier. En 1918, il est gravement blessé aux jambes et termine la guerre dans un hopital. A son retour aux USA, il apprend que son père s'est suicidé : le choc est terrible ! Hemingway se met alors frénétiquement à voyager et découvre l'Italie, l'Espagne et la... [Lire la suite]
10 décembre 2016

1919 - La France envisage d'adopter la polygamie

Six mois après l'armistice, la France se rend brutalement compte que sa population masculine en âge de se reproduire a été décimée : environ 1.400.000 hommes de 18 à 27 ans ont été tués, auquels s'ajoutent les 2.000.000 de mutilés ou de blessés. Les politiciens cherchent toutes sortes de solutions pour relancer la natalité du pays et certains d'entre eux proposent alors d'autoriser la pratique de la polygamie. Les élus jugent tout de même préférable de mettre en place une politique familiale qui favorise un regain des naissances. ... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 novembre 2016

1917 - La Belgique héberge 6000 migrants français

En octobre 1914, l'armée allemande s'empare de la ville française de Lens et l'occupe. La ville est dans un triste état et la vie y reprend malgré les bombes françaises qui y tombent régulièrement. Puis, au début de l'année 1917, l'artillerie des alliés déclenche un violent  bombardement sur la ville pour tenter de la reprendre : désormais, la quasi totalité des habitations est détruite et la population civile française pleure ses victimes. Lens n'est plus qu'un champ de ruines. Aussi, en mars, les autorités allemandes... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
20 avril 2016

1917 - L'extrème-droite française accuse le ministre de l'interieur de trahison

Au début du printemps, la très forte augmentation du nombre d'ouvrières et d'ouvriers qui travaillent pour l'industrie de guerre permet aux syndicats de renforcer leurs effectifs et d'afficher ouvertement leur grande opposition à la poursuite de la guerre. Par ailleurs, dans toutes les grandes villes françaises, les ménagères forment d'immenses files d'attente qui s'étirent devant des magasins où même la nourriture rationnée est devenue rare et hors de prix. Malgré la guerre, des manifestations ont lieu chaque jour et, fait nouveau,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,