12 juillet 2017

1915 - DES SOLDATS BELGES FONT LE TOUR DU MONDE AVANT DE LIBERER LEUR PAYS

Ne supportant plus l'occupation allemande, des patriotes belges s'exilent en France pour y renforcer l'armée régulière belge et participer à la libération de la Belgique. Le pilote Pierre de Caters recrute parmi eux des volontaires pour former une unité d'élite équipée des toutes nouvelles autos blindées. Regroupées en décembre 1914 sous le commandement du major Auguste Collon, les recrues découvrent alors leur matériel... Au printemps 1915, les 350 soldats d'élite sont envoyés derrière le front de l'Yser avec leur douzaine... [Lire la suite]
20 mars 2017

1961 - Ernest Hemingway met fin à ses jours

Pendant son enfance, Ernest Hemingway part souvent à la chasse ou à la pêche en compagnie de son père. Il a 18 ans quand, en 1917, il se porte volontaire pour aller en France combattre l'Allemagne. Mais il a une trop mauvaise vue pour être soldat et est engagé comme ambulancier. En 1918, il est gravement blessé aux jambes et termine la guerre dans un hopital. A son retour aux USA, il apprend que son père s'est suicidé : le choc est terrible ! Hemingway se met alors frénétiquement à voyager et découvre l'Italie, l'Espagne et la... [Lire la suite]
10 décembre 2016

1919 - La France envisage d'adopter la polygamie

Six mois après l'armistice, la France se rend brutalement compte que sa population masculine en âge de se reproduire a été décimée : environ 1.400.000 hommes de 18 à 27 ans ont été tués, auquels s'ajoutent les 2.000.000 de mutilés ou de blessés. Les politiciens cherchent toutes sortes de solutions pour relancer la natalité du pays et certains d'entre eux proposent alors d'autoriser la pratique de la polygamie. Les élus jugent tout de même préférable de mettre en place une politique familiale qui favorise un regain des naissances. ... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
11 novembre 2016

1917 - La Belgique héberge 6000 migrants français

En octobre 1914, l'armée allemande s'empare de la ville française de Lens et l'occupe. La ville est dans un triste état et la vie y reprend malgré les bombes françaises qui y tombent régulièrement. Puis, au début de l'année 1917, l'artillerie des alliés déclenche un violent  bombardement sur la ville pour tenter de la reprendre : désormais, la quasi totalité des habitations est détruite et la population civile française pleure ses victimes. Lens n'est plus qu'un champ de ruines. Aussi, en mars, les autorités allemandes... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 avril 2016

1917 - L'extrème-droite française accuse le ministre de l'interieur de trahison

Au début du printemps, la très forte augmentation du nombre d'ouvrières et d'ouvriers qui travaillent pour l'industrie de guerre permet aux syndicats de renforcer leurs effectifs et d'afficher ouvertement leur grande opposition à la poursuite de la guerre. Par ailleurs, dans toutes les grandes villes françaises, les ménagères forment d'immenses files d'attente qui s'étirent devant des magasins où même la nourriture rationnée est devenue rare et hors de prix. Malgré la guerre, des manifestations ont lieu chaque jour et, fait nouveau,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 mars 2016

1918 - Les nouveaux blindés français enfoncent les lignes allemandes

Le 4 septembre 1916, l'armée britannique essaye sa nouvelle arme : un véhicule blindé à chenilles. Mais l'essai s'avère loin d'être concluant. Puis, en 1917, tirant quelques leçons de l'échec de son allié britannique, l'état-major français décide à son tour d'utiliser cette arme prometteuse. Le 16 avril, 128 chars blindés Schneider quittent Berry-au-Bac à 7 heures du matin et se dirige lentement vers les tranchées ennemies... Sous un tir d'artillerie nourri, ils ne parviennent à atteindre la seconde ligne des tranchées allemandes... [Lire la suite]
24 mars 2016

1916 - Un cercueil de 675 places au fort de Douaumont

Au printemps, des dirigeants socialistes venus de plusieurs pays d'Europe se réunissent à Kienthal, en Suisse. Ils y lancent un appel pour une paix immédiate, sans annexions ni indemnités, et demandent à tous les élus socialistes européens de démissionner de leurs fonctions gouvernementales pour ne pas avoir à voter d'autres crédits de guerre... Pendant ce temps, à Verdun, l'aumonier militaire Adelphe Pousse pénètre avec son unité dans le fort de Thiaumont et décrit ce qu'il voit... " Les boches qui l'avaient pris avaient été... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
24 mars 2016

1915 - Les journaux français sont soigneusement censurés

Le Grand Quartier Général de l'armée française ordonne, au printemps, une campagne d'attaques sur le front de l'Artois. Le général Joseph Joffre déclare alors à Raymond Poincarré, président de la République, qu'il "compte obtenir une décision en France avant le mois de mai". Puis, en automne, il ordonne "l'offensive de la victoire" et 400.000 soldats, soutenus par 2000 canons, attaquent plus 35 kilomètres de front allemand en 2 endroits... Les français, au prix de pertes monstrueuses, ne gagne que quelques kilomètres. A l'arrière,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
12 mars 2016

1915 - Après plus d'un an de guerre, les premiers casques français sont fabriqués

Dans les tranchées, les "poilus" français ressemblent désormais plus à des clochards qu'à des soldats. De nouveaux uniformes bleus commencent tout juste à leur parvenir et à remplacer les haillons qu'ils portent depuis plus de 6 mois. Un grand nombre d'entre eux a été blessé à la tête mais Joffre, le chef des armées, préfère réserver le précieux acier à la fabrication des obus. Un intendant militaire lui propose tout de même sa "cervelière"... Il s'agit d'une protection de tête semi-sphèrique, en tôle emboutie, dont la fabrication... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 mars 2016

1914 - Des soldats allemands et britanniques fraternisent

La guerre, qui ne devait durer que quelques mois, se poursuit toujours. Les usines d'armement n'ont plus de main-d'oeuvre et l'outillage fatigue. Plus grave encore : l'acier et les explosifs commencent désormais à manquer car les principaux fournisseurs de la France sont allemands ! Les canonniers français commencent alors à rationner leurs obus. Vers la fin de l'année, la situation s'aggrave car 11 départements français sont occupés par l'Allemagne où les Kommandantur  imposent leurs exigences aux populations françaises... Ce... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,