06 février 2018

1940 - HITLER FAIT DISPARAÎTRE LES TRACES DE LA DEFAITE ALLEMANDE DE 1918

Le 8 novembre 1918, le comte Oberndorff et le général von Winterfeldt se rendent en train à la station de Rethondes où, à bord d'un wagon-bureau, ils officialisent de leurs signatures la défaite de l'Allemagne. Par la suite, Robert Fournier-Sarlovèze (député-maire de Compiègne) demande à l'architecte Magès d'aménager cet endroit en "Clairière de l'Armistice" et fait appel au ferronnier d'art Edgar William Brandt... Ce dernier réalise un monument à la gloire des alsaciens et des lorrains avec les fonds recueillis par le journal Le... [Lire la suite]
27 décembre 2017

1940 - L'ITALIE ATTAQUE L'ANGLETERRE EN EGYPTE

Aprés avoir déclarée la guerre à la France le 10 juin 1940, l'Italie transforme les déserts de Libye et d'Egypte en un vaste théâtre de guerre. Les premiers combats ont lieu en septembre avec l'offensive du général italien Graziani qui s'empare de toute la côte égyptienne comprise entre la Libye et Sidi el Barrani. Mais, en décembre, le général britannique O'Connor déclenche une fulgurante contre-offensive... Les troupes anglaises et indiennes chassent les italiens d'Egypte, entre en Libye, puis s'emparent de Bardia et de Tobrouk... [Lire la suite]
25 décembre 2017

1930 - LA FRANCE ADMINISTRE LA SYRIE ET LE LIBAN D'UNE MAIN DE FER

En 1920, la Société des Nations accorde à la France le mandat d'administrer le Liban et la Syrie. Les français s'y comportent alors en quasi tyrans et, en 1926, les Druzes syriens se révoltent. L'armée française répond par la répression, allant en 1930 jusqu'à tirer au canon sur la population de Damas. En 1936, la Société des Nations veut transformer le mandat français en traité d'indépendance... Mais, en 1939, la France entre en guerre contre l'Allemagne sans l'avoir signé. En 1940, la France est vaincue. Les 120.000 soldats... [Lire la suite]
03 novembre 2017

1940 - LES NAZIS RAFLENT TOUS LES GRANDS CRUS FRANÇAIS

En cet été 1939, la pluie tombe sans interruption et l'armée française a été réquisitionnée pour aider les vignerons. Ainsi, les bataillons de Chasseurs du Limousin aident les viticulteurs alsaciens à cueillir au plus vite tous leurs raisins jusqu'à la frontière allemande. Et quand l'ennemi commence à envahir le pays, les bouteilles de grands crus sont préventivement cachées dans les caves... Partout en France, les flacons précieux sont rassemblés et cachés derrière de fausses parois, artificiellement vieillies. L'armée allemande... [Lire la suite]
15 septembre 2017

1957 - ADOLF EICHMANN ÉCHAPPE AU JUGE FRITZ BAUER

Le juge allemand Fritz Bauer, spécialiste de la traque des anciens nazis, reçoit un courrier d'un allemand résidant en Argentine qui affirme que l'ancien S.S. Adolf Eichmann, responsable de l'extermination des juifs pendant la 2nde guerre mondiale, se cache à Buenos Aires. Le juge Bauer en informe alors sa hiérarchie, laquelle ne manifeste qu'une indifférence polie à l'annonce de cette découverte... Pour ses dirigeants, l'Allemagne doit désormais tourner la page et oublier un passé facteur de division. Néanmoins,... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
29 août 2017

1940 - DES MILLIONS DE PRISONNIERS DE GUERRE SONT ENVOYÉS DANS DES CAMPS EN ALLEMAGNE

Victorieuse après seulement quelques semaines de combats en 1940, l'armée allemande fait des millions de prisonniers de guerre aux Pays-Bas, en Belgique et en France. Les soldats français capturés sont, à eux seuls, au nombre de 1.830.000. La Wehrmacht en entasse 1.600.000 dans des wagons à bestiaux et les expédie dans une centaine de camps, en Allemagne et en Pologne. Les prisonniers y sont parqués par nationalité et, pendant leurs années de captivité, ils vont connaître la faim et la malnutrition : l'essentiel de leur nourriture... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
28 février 2017

1940 - Staline fait assassiner 90% du haut-commandement de sa propre armée

Après avoir conclu un traité de non agression mutuelle, l'Allemagne et l'URSS signent un accord économique le 11 février 1940. Tranquilisé, Joseph Staline est alors convaincu qu'il a le temps d'épurer son armée avant d'entrer en conflit avec Adolf Hitler : il fait alors fusiller le maréchal Tukhachevsky et le général Iakir, avant d'éliminer ensuite 3 autres maréchaux et 397 généraux. Le grand ménage se poursuit et, au total, Staline va faire assassiner 90% des officiers du haut-commandement de l'armée soviétique, 80% des colonels... [Lire la suite]
08 janvier 2017

1944 - Le 4 juin, les messages de Radio Londres envoient les résistants au massacre !

Agent de renseignements de l'armée française, le capitaine Mamy part pour Londres en juin 1942. Il y est affecté au Bureau Central de Renseignements et d'Action de l'état-major des FFI. Le commandant Saint-Jacques et lui travaillent au sein du Bloc Planning : ils sont chargés de préparer une "intervention rationnelle" de la Résistance en fonction des zones de débarquement et de donner des noms codés aux différents plans à appliquer. Un texte d'instructions à destination des responsables militaires de la Résistance est rédigé par le... [Lire la suite]
07 janvier 2017

1947 - Les déportés deviennent un gisement de main-d'oeuvre

A la fin de la guerre, 12 millions de personnes sont déportées. En mai 1947, il n'en reste plus qu'un million, qui sont désormais pudiquement nommées "personnes déplacées". Ce résultat spectaculaire a été obtenu par le Comité Intergouvernemental des Réfugiés, créé 10 auparavant pour venir en aide aux victimes des persécutions nazies. Des organisations privées s'occupent de leur approvisionnement en nourriture. Puis, l'Organisation des Nations Unis reçoit de 30 pays le mandat de prendre le relais du Comité Intergouvernemental des... [Lire la suite]
26 décembre 2016

1944 - La Résistance normande tente de sauver des vies à Caen

Après avoir été limogé, le préfet Lecornu entre dans la Résistance. Au début du mois de juin 1944, l'Intelligence Service lui ordonne de contacter le préfet que l'état pétainiste à nommé à Caen. Les 2 hommes conviennent ensemble que le quartier Saint-Etienne servira de refuge à la population et ne sera donc pas bombardé par les alliés. Madame Himbert reçoit ensuite l'ordre de son chef FFI d'aller en informer l'état-major allié. Muni d'un brassard de la Croix-Rouge, Mme Himbert part en vélo. Les soldats allemands la laisse passer... [Lire la suite]