01 octobre 2013

1979 - George W. Bush fait de drôles d'affaires

George W. Bush veut, comme son père, faire fortune dans le pétrole. Il fonde la société Arbusto Energy. William Draper III (du Parti Républicain de New-York), Jim Bath (homme d'affaires de la famille Bin Laden) et sa grand-mère apportent 3 millions de $ dans l'affaire : Arbusto ne trouve pratiquement pas de pétrole. Puis, George Bush père devient vice-président des USA...                           En 1982, Arbusto ne vaut plus que 380000 $. Pourtant, un... [Lire la suite]
28 septembre 2013

1938 - General Motors et Ford participent aux efforts de guerre

L'américain General Motors, N°1 mondial de l'automobile, s'empare de la totalité de la firme allemande Opel en 1929. L'état-major de l'Allemagne nazi, en 1935, lui demande de réaliser un modèle de camion blindé qui résiste aux attaques des avions ennemis. Opel (General Motors donc) conçoit alors, en 1938, le "Blitz" et en produit une grande quantité. Le "Blitz" équipe aussitôt l'armée allemande. En remerciement, Adolf Hitler décore lui-même le directeur général de General Motors de "l'aigle de première classe" tandis que l'américain... [Lire la suite]
24 septembre 2013

1921 - Le tribunal de Sainte-Vehme veut détruire la République allemande

Organisation-Consul est une nouvelle société secrète allemande dont les fondateurs viennent en grande partie d'une des nombreuses milices paramilitaires qui existent dans le pays et qui a pour chef le directeur de la police de Munich. L'Organisation-Consul met en place un tribunal occulte, d'inspiration catholique, dit "de Sainte-Vehme"... Ce tribunal de Sainte-Vehme établit des fichiers sur les personnalités de la République de Weimar et ordonne leur exécution. Son but étant de désorganiser la république, elle va faire assassiner... [Lire la suite]
01 août 2013

1915 - Le Paris frivole, la mode et la guerre

Après la mobilisation générale, Paris connait une pénurie de personnel dans les transports en commun. Des jeunes femmes sont embauchées. Les lignes d'autobus, tramways et métropolitain réouvrent, toutefois après que les nouvelles recrues aient menacé de se mettre en grève si elles n'avaient pas une tenue spécifiquement féminine. Les taxis, partis au front pour la bataille de la Marne, deviennent rares. Les parisiens voyagent donc en métro. Par sécurité, les contrôleuses sont chargées de fermer les portillons d'accès au quai quand une... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 juillet 2013

1917 - Les USA sauvent la France de la famine et de la défaite

Les Etats-Unis ne supportent plus de voir leurs navires marchands se faire couler par les sous-marins allemands et, de ce fait, leurs intérêts économiques être malmenés en Europe. Après 3 ans de neutralité, les USA entrent donc en guerre contre l'Allemagne. Comme les banques privées ne veulent plus financer la guerre que mènent l'Angleterre et la France, le Trésor américain décide de leur faire crédit. La condition est que les sommes prêtées devront être dépensées aux USA. Les Etats-Unis allouent ainsi aux alliés 9.500 millions de... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 16:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
31 mai 2013

1933 - La politique d'austérité de Laval

En 1931, l'Angleterre dévalue la livre et est suivit par les USA qui dévalue le dollar. Les produits français passent brutalement de 30% moins chers que leurs concurrents à... 20% plus chers ! Mais la France refuse de dévaluer. Le chômage explose et le pouvoir d'achat des professions libérales, artisans et agriculteurs chute de 40%. Aux USA, en 1933, le président Roosevelt lance alors un programme national de grands travaux. Son but est de relancer l'économie de son pays. En Europe, au contraire, beaucoup de dirigeants choisissent... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 17:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
16 mai 2013

1942 - Les fausses livres sterling des SS

L'état-major SS charge le Major Bernhard Krüger de submerger l'Angleterre de fausses livres sterling pour que le peuple anglais perde confiance en sa propre monnaie. Krüger a une idée judicieuse : le Reich utilisera de la fausse-monnaie pour acheter les marchandises dont l'Allemagne a besoin et en payera également ses agents secrets ! Krüger décide d'installer l'atelier de fabrication des faux-billets anglais à 30 km de Berlin... Il forme une équipe de 140 prisonniers dans l'enceinte même du camp de concentration de Sachsenhausen... [Lire la suite]
16 mai 2013

1949 - La vie quotidienne en République Démocratique Allemande

Il reste 300000 entreprises privées. Les autres ont été nationalisés, orientés vers l'industrie lourde (au détriment des biens de consommation) et sont devenues des "brigades de production" qui décident (avec les cadres du parti) des quotas de production et des salaires. Le nombre de femmes salariées augmente rapidement, ainsi que celui des crèches, cantines, bibliothèques, laveries d'entreprises, camps de vacances et soins médicaux gratuits. Les coopératives agricoles, dés 1952, transforment les paysans en employés d'état, ce qu'ils... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
15 mai 2013

1924 - Alves Reis veut acheter la Banque du Portugal

Alors qu'il n'a que 18 ans en 1916 et est déja un faussaire exceptionnel, Alves Reis réalise, par jeu, un faux diplôme de l'université de Harvard, copie conforme d'un vrai. Quelques années passent et Alves Reis fait subitement fortune en vendant à la hausse toutes ses actions de la Société des Chemins de Fer Transafricains d'Angola (qu'il vient tout juste d'acheter et de payer... avec un chèque sans provisions). En 1924, il fabrique un faux contrat sur lequel, soi-disant, la Banque du Portugal lui donne pouvoir. Sur le document,... [Lire la suite]
14 mars 2013

1913 - La voiture à hélice d'avion

Marcel Leyat invente en 1913 une voiture d'un genre nouveau : son hélicocycle possède une hélice d'1m40, soit la largeur du véhicule. Cette hélice est protégée par un carter muni de grillage et permet à ses 2 passagers d'avancer à 80 km/heure. Les roues directrices sont à l'arrière et le moteur (un 2 cylindres en V de 8 chevaux) est refroidi par air. Il n'y a pas de boite de vitesse et le freinage se fait (heureusement) sur les 4 roues. En 1914, Leyat est mobilisé dans l'artillerie et part au front au volant de sa... [Lire la suite]