17 avril 2014

1948 - Les Compagnies Républicaines de Sécurité de Jules Moch

Jusqu'à la fin des années 1930, les patrons des Houillères se comportent comme des seigneurs. Ils contrôlent tout de la vie des mineurs, de leur naissance jusqu'à leur mort. Le soir, quand la nuit tombe sur Mazingarbe, Méricourt ou Bully-les-Mines, dans les corons (propriété des Houillères) où ils habitent, tout est carrément verrouillé et aucun d'entre eux ne peut en sortir. Aussi, dans les années qui suivent la fin de la 2ème guerre mondiale, avec les grandes avancées sociales apportées par le Conseil National de la Résistance,... [Lire la suite]