11 janvier 2016

1940 - Les premières forces combattantes de la France libre sont africaines

Le 26 août 1940, Félix Eboué, gouverneur de l'Afrique Equatoriale Française (AEF), se rallie au général de Gaulle. L'AEF fournit alors du caoutchouc aux alliés et procure l'or qui alimente la trésorerie de la France libre à Londres. Mais l'AEF met également un Etat à la disposition de De Gaulle (ce qui lui permet d'affirmer au monde que le régime de Vichy n'est pas légitime), ainsi qu'une poignée de troupes qui se bat sous commandement britannique. Le 1er mars 1941, le commandement devient français et, avec ses 300 hommes, le... [Lire la suite]