07 janvier 2017

1947 - Le socialiste Ramadier réduit la ration de pain des français

Au lendemain des moissons, le gouvernement apprend que la récolte de blé dans le pays a chuté de 43 millions de quintaux (pour 1946) à 15 millions en 1947. A la suite de l'annonce de ce résultat catastrophique, le conseil des ministres du 28 août décide de réduire la ration de pain des français de 250 à 200 grammes par jour à compter du 1er septembre. Au marché noir, le quintal de blé se négocie déjà à 4000 francs et celui de l'orge de brasserie à 5000. La France ne peut pas importer de blé car les stocks mondiaux sont insuffisants... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
22 décembre 2016

1960 - Yves Montand découvre Hollywood et Marilyn Monroe

Ivo Livi nait en 1921 à Monsummano, en Italie. En 1929, la famille Livi est réfugiée à Marseille, en France. Du haut de l'immeuble, sa mère crie "Ivo, monta !" et, pour les enfants du quartier, le petit Ivo Livi devient donc Yves Monta. Ce dernier, qui fait des imitations et chante du Charles Trenet, obtient le 21 juin 1939 un beau succès à l'Alcazar. En 1944, il fuit le Service du Travail Obligatoire et s'installe à Paris où il parvient à chanter à l'ABC. Il y rencontre Edith Piaf, chante Les Grands Boulevards et Luna Park, en 1945,... [Lire la suite]
06 décembre 2016

1962 - Edith Piaf fait ses adieux du haut de la Tour Eiffel

Après sa naissance dans le quartier populaire de Belleville, à Paris, Edith Gassion est abandonnée par sa mère. Jusqu'à ses 15 ans, elle grandit avec Louis Gassion, son père, dans les quartiers de Pigalle et de la porte de Clichy. Son père l'entraine ainsi jusqu'en 1930 dans sa vie de bohème, faite de misère et de manque de nourriture. Pour gagner de quoi manger, Edith chante régulièrement dans la rue. C'est là qu'elle se fait remarquer... Sa voix rocailleuse et envoûtante séduit Louis Leplée qui l'engage aussitôt et, quelques jours... [Lire la suite]
09 novembre 2016

1941 - Le Front National ne veut pas que la France devienne une colonie nazie

Le 20 mai 1941, le journal clandestin communiste l'Humanité appelle les français à constituer un Front National de Lutte pour la Libération et l'Indépendance de la France afin d'empêcher que le pays "ne devienne une colonie nazie". En juillet, le Front National publie un manifeste et commence à fédérer les premiers réseaux de résistance. Puis, le 11 novembre, une manifestation patriotique est organisée sur la place de l'Etoile, à Paris... Des étudiants gaullistes du groupe Maintenir et des étudiants communistes du Front National y... [Lire la suite]
26 octobre 2016

1968 - Le préfet de police écrit aux gardiens de la paix

Le préfet de police de Paris a adressé un courrier aux policiers dans lequel il apporte d'abord son soutien à ceux qui sont agressés et blessés, avant de préciser que, après le contact avec les manifestants agressifs qu'il convient de repousser, les forces de l'ordre doivent reprendre toute leur maitrise car "Frapper un manifestant tombé à terre, c'est se frapper soi-même en apparaissant sous un jour qui atteint toute la fonction policière". Le préfet précise : "Il est encore plus grave de frapper les manifestants après les... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 octobre 2016

1944 - La CGT amorce l'insurrection de Paris

En Normandie et en Bretagne, les troupes alliées progressent difficilement. A Paris, les vivres n'arrivent plus : les grèves déclenchées par le syndicat CGT  bloquent la capitale et sa banlieue. Le 10 août, les cheminots cessent le travail, déboulonnent des rails, immobilisent les trains, demandent la libération des cheminots emprisonnés, l'augmentation de leurs salaires et des distributions de nourriture. Ils sont rejoints dans la grève par des postiers, des maçons, des métallurgistes, des infirmières et des employés de pompes... [Lire la suite]
02 septembre 2016

1944 - La CFTC et la CGT oublient leurs divergences face a leurs ennemis communs

La Confédération Française des Travailleurs Chrétiens (CFTC) est créée en novembre 1919 pour contrebalancer la Confédération Générale du Travail Unitaire (CGTU) et sa lutte des classes. La CFTC est, elle, pour la "paix sociale" que prône le pape Léon XIII. Elle est rapidement rejointe par les adhérents de la Fédération des Syndicats Indépendants d'Alsace Lorraine (FSIAL), ce qui porte les effectifs de la CFTC à plus de 150.000 membres. Le Syndicat Général de l'Education National (SGEN), qui refuse d'être digéré par la CGT réunifiée,... [Lire la suite]
01 septembre 2016

1928 - Sedar Senghor, futur président du Sénégal, devient socialiste

Léopold Sedar Senghor est élève dans l'école religieuse des pères du Saint-Esprit, à Dakar. En 1928, jugé comme étant un élève très brillant, il quitte le Sénégal pour la France et intègre alors le prestigieux lycée Louis-le-Grand, à Paris. Il y rencontre Georges Pompidou, qui devient son ami et qui le convertit au bienfait des idées socialistes. Puis, en 1935, Sedar Senghor entre à l'Université de la Sorbonne, à Paris, et en sort agrégé de grammaire. Fortement influencé par le poéte antillais Aimé Césaire, il découvre alors qu'ils... [Lire la suite]
01 septembre 2016

1940 - Des Démocrates-Chrétiens français deviennent resistants des la 1ere heure

Fondé en 1924, le Parti Démocrate Populaire (PDP) rassemble des chrétiens qui sont attachés à la défense des valeurs démocratiques. Au début des années 1930, ses quelques 20.000 adhérents habitent pour la plupart à Paris, à Lyon, en Alsace et en Lorraine. Le PDP forme à l'Assemblée nationale un groupe d'une vingtaine d'élus chrétiens, auxquels s'ajoutent ceux de Jeune République. Jusqu'en 1940, le secrétaire général du PDP est Jean-Raymond Laurent, syndicaliste à la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens (CFTC). Lors du... [Lire la suite]
15 août 2016

1944 - Les galipettes du général Feuchtinger aident le debarquement allie

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, le général Erwin Rommel roule vers l'Allemagne pour y fêter l'anniversaire de son épouse. Pour sa part, Adolf Hitler s'est couché comme d'habitude à 3 heures du matin. Et cette même nuit, Edgar Feuchtinger est discrètement parti à Paris pour aller voir sa maîtresse. Or le général Feuchtinger est le responsable de la 21ème Panzerdivision, la seule unité de blindés qui soit disponible dans la zone des plages de Normandie ! Quelques heures plus tard, c'est précisément à cet endroit que les 1.500.000... [Lire la suite]