01 juin 2015

1981 - Les socialistes français craignent un coup d'état militaro-policier

La droite française affirme que si le socialiste François Mitterrand est élu président de la République, les chars soviétiques envahiront la France. Pour sa part, l'entourage de Mitterrand redoute plutôt un coup d'état militaire, à l'image de celui que dirigea Pinochet en 1973, au Chili. Par prudence, Danielle Mitterrand et Regis Debray déconseillent d'organiser de gigantesques rassemblements pour fêter l'élection du nouveau président. Selon eux, des militaires d'extrême-droite en profiteraient immanquablement pour provoquer un bain... [Lire la suite]
25 mai 2015

1939 - Jean Mantelet crée Moulinex

Au lendemain de la 1ere guerre mondiale, Jean Mantelet entre dans l'âge adulte. Il travaille alors avec son père, dans son petit atelier d'artisan. Puis il décide de créer sa propre entreprise de ferblanterie et s'essaye à tous les métiers qui ont un rapport avec l'étamage des métaux en feuille. Mais il ne parvient pas à faire décoller sa petite société. De plus, au début des années 1930, la crise économique atteint à son tour l'Europe et la France n'y échappe pas. Jean Mantelet a alors l'intuition qu'il doit plutôt doit cibler la... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 mai 2015

1945 - L'écrivain français Robert Brasillach est condamné à mort

Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure, l'écrivain Robert Brasillach adhère à l'Action Française, un des partis d'extrême-droite qui participent activement à la tentative de coup d'état du 6 février 1934, à Paris. Quelques années plus tard, pendant l'occupation allemande, Brasillach devient rédacteur en chef du journal Je suis partout, lequel tire à 250.000 exemplaires. Dans ses colonnes, Brasillach prône d'inclure les enfants dans l'extermination des juifs. En 1944, il entre au journal Révolution Nationale. Dans ses écrits,... [Lire la suite]
05 mai 2015

1960 - L'homme de confiance de Hitler devient chef-suprême de l'OTAN

En 1907, Adolf Heusinger entre dans l'armée allemande. Le lieutenant Heusinger participe à la bataille de la Somme, est blessé à Arras et fait prisonnier par les britanniques qui le libèrent en 1919. Heusinger rejoint alors son unité et  suit brillamment les cours d'état-major de l'école de Cassel avant d'être affecté à l'Etat-major secret de la future Wehrmacht, en 1929. Puis, en 1933, Hitler l'incorpore dans  son Etat-major opérationnel. Le fuhrer, qui n'accorde sa confiance qu'à de très rares personnes, le charge de... [Lire la suite]
30 avril 2015

1940 - Des lycéens de Paris s'engagent

A Paris, dans le quartier de la butte Montmartre, 2 des élèves du lycée Rollin bravent l'interdit des occupants allemands... le 11 novembre 1940, ils vont se recueillir sur la tombe du Soldat inconnu, à l'Arc de Triomphe : Jean Gay et Jacques Frantz, militants de la Jeunesse Etudiante Chrétienne, veulent ainsi affirmer leur patriotisme. Michel Schilton, lui, a choisi de l'exprimer en portant l'uniforme des bataillons pétainistes de Doriot... Il arbore fièrement sa franscisque dans les couloirs du lycée ! Pierre Lorch, quant à lui,... [Lire la suite]
26 avril 2015

1960 - Les Five Rocks deviennent Les Chaussettes Noires

A Paris, en 1959, Le Golf Drouot (ancien golf-miniature intérieur) se transforme en salon de thé dansant et s'équipe d'un nouveau juke-box... Le jeune Claude Moine vient régulièrement y écouter des morceaux de Rock'n Roll américain. L'année suivante, il convainc William Benaïm, Anthony d'Arpa, Aldo Martinez et Jean-Pierre Chichportich de former un groupe auquel ils donnent le nom de Five Rocks. Le chanteur Claude Moine prend alors le pseudo de Eddy Mitchell. Le groupe signe ensuite un contrat avec la société Barclay qui, à leur... [Lire la suite]
14 avril 2015

1972 - La lente ascension du Front National

Après la dissolution du groupuscule d'extrême droite Ordre Nouveau, Jean-Marie Le Pen crée le Front National. Des négationnistes, des néonazis et d'anciens S.S. français d'Ordre Nouveau se tournent alors vers ce nouveau parti. Pendant ses premières années, le FN reste un parti marginal. Son programme prône l'instauration d'un régime autoritaire, la préférence nationale et la préférence raciale.  Puis, en 1977, Jean-Pierre Stirbois entre à la direction du Front National. Le programme du parti donne alors la priorité à la lutte... [Lire la suite]
23 février 2015

1955 - La police parisienne s'équipe de voitures redoutables

Face au nombre grandissant de voitures qui circulent dans Paris, la Préfecture de Police décide de s'équiper. Elle achète alors  15 Renault 4 cv. et exige du fabriquant qu'elles soient livrées sans peinture ni siège. Les techniciens de la police s'emploient ensuite à les transformer en véritables véhicules de police. Les moteurs sont remplacés par de puissants 30 cv., capables d'atteindre la vitesse de 120 km/h. Les bolides sont munis de 2 sièges de 2 cv. Citroën et les portières avant sont découpées de façon à pouvoir tirer... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
14 février 2015

1944 - De Gaulle méprise-il les français du commando Kieffer ?

Le banquier Philippe Kieffer  rejoint le général de Gaulle à Londres dés juin 1940. Sous le grade de lieutenant, Kieffer commence alors à recruter des français pour former une unité de bérets verts des forces spéciales. Il parvient ainsi a rassembler 177 commandos français et, le 6 juin 1944, l'armée anglaise leur laisse le privilège de débarquer les premiers sur le sol de France. Le quart d'entre eux meurt dés le premier jour. Parmi ces 177 soldats se trouvent le matelot Marcel Labas, le polonais naturalisé français... [Lire la suite]
07 février 2015

1918 - L'Allemagne va-elle gagner la guerre ?

Avant que les américains ne viennent renforcer les alliés, le général Ludendorff profite de la supériorité numérique des 200 divisions de l'armée allemande et lance une grande offensive. Le 21 mars, 6.000 canons écrasent sous leurs obus quelques 70 km de front. Puis 70 divisions s'emparent en 1 jour de Chauny, Noyon, Montdidier et Peronne. Les britanniques se replient vers les ports de la Manche. Depuis 5 jours, un canon à très longue portée bombarde la capitale française. Le général Pétain pense que Paris est perdue. Le général... [Lire la suite]