29 octobre 2018

1968 - LA DRÔLE DE RÉVOLUTION BELGE

En Belgique, les élections générales du 31 mars permettent aux partis "linguites" de progresser : en Flandres, les nationalistes du Volkunie passent de 8 à 20 députés et l'union de 2 partis centristes de Wallonie, le Front Démocratique des Francophones de Bruxelles et le Rassemblement Wallon, passe de 7 à 12 élus. Avec 21% des suffrages, les libéraux du Parti Liberté et Progrès se maintiennent quant à eux à 47 sièges. Le Parti Social Chrétien (PSC) demeure le premier parti de Belgique en ayant obtenu 69 députés et 32%... [Lire la suite]