17 septembre 2022

1978 - LES COMMUNISTES ITALIENS SOUTIENNENT LE GOUVERNEMENT D'ALDO MORO

Un mouvement social voit le jour en Italie en 1969 : un peu partout dans le pays, des ouvriers réclament des augmentations égalitaires de leurs salaires mais également la création d'un statut pour les travailleurs et celle de conseils d'ouvriers dans les entreprises. Puis de nouvelles revendications se font jour : elles concernent le droit de divorcer, le droit d'être objecteur de conscience et la création d'un statut propre à chaque région d'Italie... Un "choc pétrolier" survient en 1973. Le Parti Communiste Italien (PCI) demande... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 décembre 2018

1974 - L'ITALIE ÉCHAPPE A 4 TENTATIVES DE COUPS D’ÉTAT

L'extrême-gauche italienne, qui occupe le devant de la scène médiatique à partir de 1964, se radicalise de plus en plus. Dans le même temps, le pays va également connaître plusieurs tentatives de coups d'état de l'extrême-droite, mais l'opinion publique italienne n'en entend pratiquement pas parler. La 1ère survient en 1964 : le chef des carabiniers de Rome met sur pied le Plan Solo, qui prévoit la prise de la ville... Mais, mal préparé, le projet est annulé au dernier moment. Puis, en décembre 1970, le fasciste Valério Borghese... [Lire la suite]
25 septembre 2012

1978 - LES BRIGADES ROUGES PASSENT AU MEURTRE

Pour le 1er mai, le Parti Communiste de la ville de Reggio Emilia demande à ses militants de défiler sans drapeaux rouges afin de ne pas effrayer les chrétiens. Outré, Prospero Gallinari, militant des Jeunesses Communistes, décide de les quitter pour rallier les Brigades rouges de Mario Moretti et Renato Curcio. Les BR sont surtout présentes en Italie du nord où elles ont des militants ouvriers dans les usines. Jusqu'en 1976, les seuls actes violents commis par les membres des BR sont les incendies des voitures des... [Lire la suite]