07 octobre 2016

1936 - L'anarchiste Federica Montseny devient ministre du gouvernement espagnol

Alors que, dans les années 1920, elle n'est encore qu'une adolescente, Federica Montseny publie un 1er livre. Puis, devenue jeune femme, elle adhère à la Confédération Nationale du Travail (CNT) espagnole, forte d'un million de membres. Federica Montseny n'hésite jamais à prendre la parole devant les ouvrières et les ouvriers de Barcelone pour défendre les causes féministes et les théories des anarchistes de la CNT. En 1931, la République est proclamée en Espagne et, en 1936, Federica Montseny intègre le gouvernement comme ministre... [Lire la suite]
25 août 2016

1940 - Le capitaine Henri Frenay, un des pionniers de la Resistance française

En juillet 1940, ulcéré de voir l'Allemagne occuper toute la moitié nord de la France, Jacques Lecompte-Boinet, fils d'officier et gendre du général Charles Mangin, tente sans succès de contacter le colonel Alfred Heurteaux qui vient de créer avec Jacques Arthuys, un nationaliste proche des Croix-de-Feu, le réseau de renseignements Hector. A la fin de l'année 1941, Lecompte-Boinet parvient enfin à intégrer un mouvement de résistance... Il  devient membre du Mouvement de Libération National (MLN), fondé par le capitaine Henri... [Lire la suite]
18 juillet 2016

1965 - Le président De Gaulle sait-il qui a fait disparaître Ben Barka ?

Mehdi Ben Barka est un opposant marocain en exil à Genève. Hassan II, le roi du Maroc, et Oufkir, son ministre de l'intérieur, le trouve trop virulent à leur goût et aimeraient bien le voir revenir au Maroc pour l'interroger. Mais Ben Barka, en tant que principal dirigeant socialiste africain et en tant qu'organisateur de la 1ère Conférence tricontinentale des pays du tiers-monde, a d'autres ennemis, notamment le Mossad israélien ou la CIA américaine. Le 29 octobre à Paris, à l'occasion d'un supposé rendez-vous avec un producteur de... [Lire la suite]
10 mai 2016

1945 - 60.000 bourgeois français se sont engagés dans la résistance

A l'automne 1940, l'industriel Jacques Arthys rassemble quelques uns de ses anciens cadres. Avec eux, il édite des "lettres aux français" clandestines et organise des passages dans la zone sud, qui n'est pas occupée par les allemands. Ce groupe s'allie ensuite à un autre petit noyau et ils forment ensemble le réseau Organisation Civile et Militaire (OCM). Des fonctionnaires du ministère des Travaux Publics les rejoignent ensuite. Des militaires de Réunion des anciens de Saumur (dont le colonel Alfred Touny, ancien membre des... [Lire la suite]
03 mars 2016

1940 - Des militants nationalistes français entrent en résistance

Au lendemain de la signature de l'armistice, le capitaine d'aviation Maurice Ripoche décide de résister contre l'occupation de la France par l'Allemagne. En août 1940, ses amis Pierre Beuchon, Yves Chabrol et lui-même créent un groupe qu'ils nomment "Ceux de la Libération" (CDL). Ils se donne comme mission de chasser l'occupant par la violence pour pouvoir établir un "état fort et corporatiste, libéré des étrangers et des fils d'étrangers". Une fois le pays libéré, le CDL ne veut plus avoir à supporter les politiciens et "leurs... [Lire la suite]
05 mai 2015

1960 - L'homme de confiance de Hitler devient chef-suprême de l'OTAN

En 1907, Adolf Heusinger entre dans l'armée allemande. Le lieutenant Heusinger participe à la bataille de la Somme, est blessé à Arras et fait prisonnier par les britanniques qui le libèrent en 1919. Heusinger rejoint alors son unité et  suit brillamment les cours d'état-major de l'école de Cassel avant d'être affecté à l'Etat-major secret de la future Wehrmacht, en 1929. Puis, en 1933, Hitler l'incorpore dans  son Etat-major opérationnel. Le fuhrer, qui n'accorde sa confiance qu'à de très rares personnes, le charge de... [Lire la suite]
08 avril 2014

1943 - Hypoténuse et Sape, agents du général de Gaulle

Partis de Londres, les agents Hypoténuse et Sape atterrissent clandestinement dans la nuit du 15 novembre 1943 prés de Angeac-Charente. Ils sont envoyés en France par le général de Gaulle avec chacun une mission bien précise. Celle de Claude Bonnier (nom de code : Hypoténuse), délégué militaire de tout le Sud-Ouest (la région B), est d'organiser les parachutages d'armes pour la résistance française. A cette fin, Bonnier prend contact avec les chefs des différents maquis et réseaux de la Charente. Dans la région d'Angoulème, il... [Lire la suite]
08 août 2013

1942 - Irena Sendler sauve 2500 enfants

En 1942, Irena Sendler, ancienne militante de l'Union Gauchiste de la Jeunesse Démocratique, demande à travailler dans le Ghetto de Varsovie comme  serrurier-plombier. Elle a eu connaissance du projet que les nazis préparent pour exterminer les juifs polonais et, chaque fois qu'elle sort du ghetto, cache des enfants juifs à l'arrière de son véhicule, dans le fond de sa boite à outils. Elle fait partie du groupe clandestin Zegota qui fournit de faux papiers à ces enfants et les place dans les orphelinats. Pour sa part, le... [Lire la suite]
11 mars 2013

1945 - La STASI copie Himmler

En Allemagne, dans la zone occupée par l'URSS, le commandement soviétique ordonne aux administrations communales allemandes de mettre en place des polices non armées. Les premiers policiers sont des militants communistes qui, soit reviennent d'URSS (où ils étaient réfugiés pendant la guerre), soit sortent de la clandestinité, ou encore reviennent des camps nazis. Leur objectif commun est de dénazifier l'est de l'Allemagne. Leur première mission est de mettre en place des commissions antifascistes dans chaque rue et immeuble. Ces... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,