Aux alentours de 1970, plusieurs biologistes moléculaires parviennent, ici et là, à prélever les gènes d'une cellule pour les implanter dans une autre ou à donner la capacité à une bactérie de fabriquer des médicaments. Ces chercheurs réalisent alors qu'il est également possible de créer des bactéries capables de propager le cancer ou des infections qu'aucun antibiotique ne pourra guérir. Celà les inquiète !

2001-les nanotechnologies inquietent

En 1975, ils se réunissent donc à l'Asilomar Conference Center de Pacific Grove, en Californie, et rédigent un moratoire de "bonne conduite".

Vingt-six ans plus tard, un autre groupe de scientifiques se réunit à Los Altos, en Californie, et crée le Foresight Institute pour préparer la société aux nanotechnologies. Les membres de cet institut  se pensent à la fois capables de les développer et d'en maitriser les risques.

D'ores et déjà, les nanotechnologies permettent de réaliser toute une panoplie de microscopiques robots, capables de s'introduire dans les veines d'un humain pour le soigner... ou le tuer, ou capables d'entrer dans le cerveau de ce même être humain pour le conditionner.

Glenn H. Reynolds, Kim Eric Drexler, Ralph Merkle et tous les membres du Foresight Institute avouent se poser beaucoup de questions...

Beaucoup d'entre eux s'inquiètent de voir, dans un avenir indéfini, les recherches sur les nonotechnologies devenir illégales et totalement interdites. Glenn H. ReynoldsKim Eric DrexlerRalph Merkle et tous les membres du Foresight Institute pensent qu'à partir de ce moment là, le monde se retrouvera à la merci des personnages malfaisants qui enfreindront la loi.