Ernesto Guevara de la Serna, fils de petit-bourgeois argentin à la santé fragile, se réfugie souvent dans la lecture. Devenu jeune adulte, il commence à voyager en Amérique Latine où il découvre que des populations vivent dans une profonde misère. Il devient alors marxiste-léniniste, commence des études de médecine et devient docteur. Puis, en 1955, Ernesto Guevara intègre le groupe de combattants cubains de Fidel Castro.

1661-Ernesto GuevaraGuevara, alias "le Che", met au point une technique de guerilla révolutionnaire qui permet aux combattants de Fidel Castro de renverser le dictateur cubain Batista en janvier 1959.

Cuba devient alors une République Socialiste et Castro nomme Guevara responsable de la réforme agraire. Le Che devient ensuite ministre de l'industrie, après avoir été directeur de la Banque Centrale Cubaine. Mais Guevara veut aller beaucoup plus loin...

Il veut nationaliser toute l'économie et créer un état totalement centralisé où l'argent n'existera plus. De plus en plus radical, il préside lui-même les tribunaux révolutionnaires et exécute les condamnés d'une balle dans la tête.

Puis, il commence à s'opposer à Fidel Castro et refuse l'alliance entre Cuba avec l'URSS. Finalement, le Che part en 1965 pour le Togo où il anime la guérilla de Kabyla. En 1966, il se rend en Bolivie pour soutenir une autre rebellion...

Mais les agents secrets de la CIA détruisent ses réseaux et le Parti Communiste Bolivien lui tourne le dos. L'URSS contacte aussitôt Fidel Castro et le menace de suspendre toute aide s'il tente de secourir Ernesto Guevara... Le 9 octobre 1967, désormais seul, le Che se fait encercler par les militaires boliviens qui l'abattent d'une rafale de pistolet-mitrailleur. Ernesto Guevara devient alors le martyr mondial des causes révolutionnaires.