26 octobre 2016

1968 - Le préfet de police écrit aux gardiens de la paix

Le préfet de police de Paris a adressé un courrier aux policiers dans lequel il apporte d'abord son soutien à ceux qui sont agressés et blessés, avant de préciser que, après le contact avec les manifestants agressifs qu'il convient de repousser, les forces de l'ordre doivent reprendre toute leur maitrise car "Frapper un manifestant tombé à terre, c'est se frapper soi-même en apparaissant sous un jour qui atteint toute la fonction policière". Le préfet précise : "Il est encore plus grave de frapper les manifestants après les... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 20:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
07 octobre 2016

1936 - L'anarchiste Federica Montseny devient ministre du gouvernement espagnol

Alors que, dans les années 1920, elle n'est encore qu'une adolescente, Federica Montseny publie un 1er livre. Puis, devenue jeune femme, elle adhère à la Confédération Nationale du Travail (CNT) espagnole, forte d'un million de membres. Federica Montseny n'hésite jamais à prendre la parole devant les ouvrières et les ouvriers de Barcelone pour défendre les causes féministes et les théories des anarchistes de la CNT. En 1931, la République est proclamée en Espagne et, en 1936, Federica Montseny intègre le gouvernement comme ministre... [Lire la suite]
06 octobre 2016

1940 - Joseph Goebbels exige que la France occupee soit joyeuse !

L'armée française a été rapidement défaite par les troupes allemandes et, après la signature d'un armistice, une grande partie de l'hexagone est occupée. Mis en état de choc, les français qui y vivent sont totalement démoralisés. Joseph Goebbels, ministre de la propagande d'Adolf Hitler, donne alors l'ordre qu'un climat de gaité submerge la zone nord de la France. Des mesures sont rapidement mises en place, notamment dans les stations de radio... A Radio-Paris, les émissions de propagande nazie de Jean Azema, Jean Lousteau ou... [Lire la suite]
12 septembre 2016

1978 - Valery Giscard d'Estaing veut expulser 100.000 algériens chaque année

Soucieux de faire baisser le nombre de chômeurs, Valery Giscard d'Estaing, président de la République française, fait une proposition à son gouvernement... Il l'invite à fixer un objectif annuel de 100.000 expulsions d'algériens hors des frontières du pays. Puis il programme ensuite une réforme des titres de séjour qui s'affranchit du droit du sol. Le projet, à la suite de l'opposition virulente de Charles Pasqua, député du RPR, est repoussé par le parlement. En décembre 1979, un conseil restreint des ministres se tient dans le... [Lire la suite]
01 septembre 2016

1928 - Sedar Senghor, futur président du Sénégal, devient socialiste

Léopold Sedar Senghor est élève dans l'école religieuse des pères du Saint-Esprit, à Dakar. En 1928, jugé comme étant un élève très brillant, il quitte le Sénégal pour la France et intègre alors le prestigieux lycée Louis-le-Grand, à Paris. Il y rencontre Georges Pompidou, qui devient son ami et qui le convertit au bienfait des idées socialistes. Puis, en 1935, Sedar Senghor entre à l'Université de la Sorbonne, à Paris, et en sort agrégé de grammaire. Fortement influencé par le poéte antillais Aimé Césaire, il découvre alors qu'ils... [Lire la suite]
01 septembre 2016

1940 - Des Démocrates-Chrétiens français deviennent resistants des la 1ere heure

Fondé en 1924, le Parti Démocrate Populaire (PDP) rassemble des chrétiens qui sont attachés à la défense des valeurs démocratiques. Au début des années 1930, ses quelques 20.000 adhérents habitent pour la plupart à Paris, à Lyon, en Alsace et en Lorraine. Le PDP forme à l'Assemblée nationale un groupe d'une vingtaine d'élus chrétiens, auxquels s'ajoutent ceux de Jeune République. Jusqu'en 1940, le secrétaire général du PDP est Jean-Raymond Laurent, syndicaliste à la Confédération Française des Travailleurs Chrétiens (CFTC). Lors du... [Lire la suite]
25 août 2016

1940 - Le capitaine Henri Frenay, un des pionniers de la Resistance française

En juillet 1940, ulcéré de voir l'Allemagne occuper toute la moitié nord de la France, Jacques Lecompte-Boinet, fils d'officier et gendre du général Charles Mangin, tente sans succès de contacter le colonel Alfred Heurteaux qui vient de créer avec Jacques Arthuys, un nationaliste proche des Croix-de-Feu, le réseau de renseignements Hector. A la fin de l'année 1941, Lecompte-Boinet parvient enfin à intégrer un mouvement de résistance... Il  devient membre du Mouvement de Libération National (MLN), fondé par le capitaine Henri... [Lire la suite]
21 août 2016

1991 - Le Maroc ne veut pas d'un Etat-Sahraoui indépendant

Créé en 1973, le Front Polisario (Front populaire de Libération de la Saguia el Hamra et du Rio de Oro) réclame la décolonisation du Sahara-Occidental. En 1975, l'Espagne se retire de la région : la Mauritanie et le Maroc se partage aussitôt ce territoire. Malgré cela, le Front Polisario forme un gouvernement destiné à diriger l'Etat-Sarahoui indépendant que ce mouvement revendique. La Mauritanie choisit alors d'abandonner le conflit en 1979. Le Maroc s'empresse aussitôt d'occuper seul toute la région. Une petite partie des 450.000... [Lire la suite]
15 août 2016

1944 - Les galipettes du général Feuchtinger aident le debarquement allie

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, le général Erwin Rommel roule vers l'Allemagne pour y fêter l'anniversaire de son épouse. Pour sa part, Adolf Hitler s'est couché comme d'habitude à 3 heures du matin. Et cette même nuit, Edgar Feuchtinger est discrètement parti à Paris pour aller voir sa maîtresse. Or le général Feuchtinger est le responsable de la 21ème Panzerdivision, la seule unité de blindés qui soit disponible dans la zone des plages de Normandie ! Quelques heures plus tard, c'est précisément à cet endroit que les 1.500.000... [Lire la suite]
14 août 2016

1945 - Le maréchal Pétain est condamné à la peine de mort

Le 15 juillet à 4 heures du matin, les jurés regagnent leurs places après 7 heures de délibération. Le préfet dirige lui-même l'important service d'ordre qui, exceptionnellement, est armé de pistolets mitrailleurs. A son tour, le maréchal Philippe Pétain entre dans le tribunal et s'installe dans le fauteuil de l'accusé. L'entrée du président Paul Mongibeaux, de ses assesseurs et du procureur général André Mornet est ensuite annoncée.  Sans plus attendre, le président donne lecture de l'arrêt... Le maréchal Pétain se tasse dans... [Lire la suite]
Posté par MARCHOUCREUSE 23 à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,