03 mars 2016

1940 - Des militants nationalistes français entrent en résistance

Au lendemain de la signature de l'armistice, le capitaine d'aviation Maurice Ripoche décide de résister contre l'occupation de la France par l'Allemagne. En août 1940, ses amis Pierre Beuchon, Yves Chabrol et lui-même créent un groupe qu'ils nomment "Ceux de la Libération" (CDL). Ils se donne comme mission de chasser l'occupant par la violence pour pouvoir établir un "état fort et corporatiste, libéré des étrangers et des fils d'étrangers". Une fois le pays libéré, le CDL ne veut plus avoir à supporter les politiciens et "leurs... [Lire la suite]
24 février 2016

1929 - Le Calais-Méditerranée-Express reçoit le surnom de Train Bleu

Le train de nuit de la Compagnie Internationale des Wagons-Lits (CIWL) effectue depuis 1883 le trajet Calais-Nice-Rome. Il prend ensuite le nom de Calais-Méditerranée-Express et, en 1920, la compagnie décide d'abandonner les wagons en teck pour les remplacer par de robustes voitures en acier. André Noblemaire, directeur général de la CIWL, les fait alors peindre en bleu nuit réhaussé d'or. Le 9 décembre 1922, la Compagnie Internationale des Wagons-Lits organise un voyage inaugural. Puis, en 1929, une confortable voiture-salon Pullman... [Lire la suite]
20 février 2016

1965 - Charles de Gaulle méprise la campagne televisee

Pour la première fois en France, la campagne électorale à l'élection présidentielle va être télévisée. Charles de Gaulle, le président sortant, à l'habitude de se retrouver face aux caméras depuis le début de l'ORTF (Office de Radiodiffusion et Télévision Française). Ce n'est par contre pas le cas des autres candidats et c'est le socialiste François Mitterrand qui est le plus mal à l'aise. Pour sa part, Pierre Marcilhacy, sénateur de Charente, se présente sans parti. Marcel Barbu, lui, se définit comme le "rien du tout" et s'adresse... [Lire la suite]
09 février 2016

1943 - Grave désaccord entre les USA et l'Angleterre !

Pour remporter les élections de mi-mandat de novembre 1942, le président américain Franklin Roosevelt compte sur une victoire militaire : les forces alliées débarquent donc au Magreb et s'emparent facilement de l'Algérie et du Maroc. Par contre, les troupes allemandes et italiennes s'accrochent à la Tunisie et ce pays n'est libéré qu'en mai 1943. Pour Roosevelt, il faut désormais préparer le débarquement en France, comme il l'a promis à Staline. Mais, sur les 168.000 soldats qui ont été rassemblés à cette fin en Angleterre, 109.000... [Lire la suite]
01 février 2016

1908 - Jean Jaurès accuse Georges Clémenceau

Georges Clémenceau se fait connaître en défendant ardemment le capitaine Dreyfus puis, en 1902, tout radical qu'il soit, il s'en prend farouchement au "bloc des gauches" qui est désormais à la tête de la France et est donc mis à l'écart par les partis de gauche. Cependant, en 1906, c'est à lui qu'ils font appel pour devenir président du Conseil. Très anticlérical, Clémenceau se rallie au camp de ceux qui ont décidé de séparer l'église de l'état. Il affirme également sa volonté de mener des réformes sociales mais, en 1907, le milieu... [Lire la suite]
30 janvier 2016

1944 - Staline évite une guerre civile à la France

En France, dans les mois qui suivent le départ des allemands, la direction du Parti Communiste Français (PCF) refuse d'accepter le pouvoir que le général de Gaulle a mis en place, s'oppose à ce que les résistants FFI rendent leurs armes et n'accepte pas qu'ils intègrent l'armée régulière de la France. Le PCF organise alors une coordination nationale des Comités Départementaux de Libération pour remplacer les préfets et met en place des "milices patriotiques". Ces milices ont la mission de se substituer à la police nationale. Le 28... [Lire la suite]
26 janvier 2016

1939 - Les républicains espagnols se battent pour liberer la France

Vaincus par l'armée de Franco, 517.000 républicains espagnols se réfugient en France en 1939. Parqués dans des camps, ils doivent choisir entre retourner en Espagne ou s'engager dans la Légion Etrangère. Beaucoup s'engagent et, en septembre, combattent aux côtés des français contre l'Allemagne. En 1940, Hitler envahit la Norvège : les anglais, les français et la 13ème brigade de la Légion, majoritairement espagnole, défendent la Norvége. Les survivants sont emmenés à Trentham, en Angleterre. Certains partent alors pour Sidi Bel... [Lire la suite]
19 janvier 2016

1943 - Plus de 200 maires déchus par le Front National de Corse

Le 25 juillet, Mussolini est arrêté. Les communistes corses se préparent alors à prendre le pouvoir et, au lendemain de la capitulation de l'Italie voisine, les maquis corses du Front National de Lutte pour la Libération et l'Indépendance de la France déclenchent une insurrection. Les maquisards déclarent aux populations de l'île que les conseils municipaux indignes sont déchus et remplacés par des patriotes... du Front National. Les communistes du Front National s'emparent ainsi de plus de 200 communes. A Ajaccio, le préfet nommé... [Lire la suite]
18 janvier 2016

1942 - Georges Doriot, l'utile cousin d'amerique

Français naturalisé américain et diplômé de Harvard, Georges Doriot est surveillé par l'Office of Strategic Services, (l'OSS, ancêtre de la CIA), car il est le cousin de Jacques Doriot, fondateur du Parti Populaire Français, un parti d'extrème-droite qui collabore avec les nazis. Georges Doriot travaille pour Worms, une banque d'où les clients juifs ont été évincés et pillés. Son activité bancaire aux USA est vite mise à profit... Des cadres de la banque Worms occupent des postes clés dans le gouvernement de Philippe Pétain.... [Lire la suite]
11 janvier 2016

1940 - Les premières forces combattantes de la France libre sont africaines

Le 26 août 1940, Félix Eboué, gouverneur de l'Afrique Equatoriale Française (AEF), se rallie au général de Gaulle. L'AEF fournit alors du caoutchouc aux alliés et procure l'or qui alimente la trésorerie de la France libre à Londres. Mais l'AEF met également un Etat à la disposition de De Gaulle (ce qui lui permet d'affirmer au monde que le régime de Vichy n'est pas légitime), ainsi qu'une poignée de troupes qui se bat sous commandement britannique. Le 1er mars 1941, le commandement devient français et, avec ses 300 hommes, le... [Lire la suite]